Générale

En quoi la finition PVDF Kynar 500 procure une résistance supérieure au revêtement métallique ?

Tuiles 3R vous offre des produits en acier et aluminium dont le traitement de finition au PVDF procure une durabilité supérieure aux conditions climatiques et une résistance accrue aux produits de nettoyage des graffitis sur les revêtements métalliques de parements.

Les peintures à base de PVDF sont actuellement les meilleurs produits pour les parements et les toitures métalliques en aluminium et acier. Tous les produits d’Atas International, Inc, ainsi que les divers modèles de tuiles fabriquées par Tuiles 3R, en aluminium et en acier, sont peintes au PVDF (KYNAR 500 / HYLAR 5000).

Les tests comparatifs réalisés avec d’autres produits de finition ont démontré que le PVDF obtient de meilleurs résultats au niveau de la résistance aux rayons UV, à l’abrasion, à la décoloration, aux substances chimiques et aux solvants. Ce traitement permet également de nettoyer les taches et les graffitis à l’aide de produits à base de solvants en réduisant les traces apparentes et la détérioration de la couleur.

Les PVDF KYNAR 500 et HYLAR 5000 sont en fait des composés de polyfluorure de vinylidène (PVDF). Le PVDF est également utilisé et éprouvé dans de multiples applications industrielles où le produit est exposé à des variations extrêmes de températures ainsi qu’à divers éléments chimiques plus ou moins corrosifs.

La résistance comparative du traitement de surface PVDF a été évaluée en laboratoire et en conditions réelles. Parmi les résultats, le PVDF a beaucoup mieux résisté aux tests de nettoyage au solvant que les produits à base d’acrylique ou de polyester.

CHEMICAL RESISTANCE & ANTI GRAFFITI

En quoi consiste le gondolage des panneaux métalliques ?

Les systèmes de panneaux métalliques distribués par Tuiles 3R inc., sont offerts avec ou sans nervures (plis, rainure) de renforcement. Dans les deux cas, un gondolage peut apparaître à la surface. Ce facteur est d’abord lié aux contraintes physiques inhérentes à la matière première, l’acier ou l’aluminium. Le gondolage peut également être accentué par la dilatation thermique, une installation déficiente et une mise à niveau inégale de la surface de support.

Lors de la fabrication en usine des panneaux métalliques distribués par Tuiles 3R inc., le matériel est systématiquement corrigé par des équipements de nivellement en ligne précédant l’opération de formage des profilés. Le gondolage subséquent de la surface métallique est essentiellement une considération esthétique et ne provient pas d’une défectuosité liée à la fabrication des panneaux.

Quel est l'avantage de l'attache à glissière des panneaux Dutch Seam et Monarch

L’un des caractéristiques reliés à l’installation de panneaux (profilés) métalliques sur les toitures et les parements est le gondolage.  Lors des changements de température, le panneau métallique se dilate et se contracte, ce qui est normal. La plupart des panneaux sont vissés directement sur le pontage de la toiture sur toute leur longueur.  Puisque le panneau est fixé, la dilatation favorise le gondolage. La déformation est plus apparente et elle favorise la formation de micro-fissures dans le traitement de finition. Ce problème accélère le vieillissement de la toiture et dégrade son apparence.

Afin de réduire ce problème, Tuiles 3R propose les panneaux Dutch Seam et Monarch, qui sont munis d’un système d’attaches à glissières camouflées.  Grâce à ce mécanisme, le panneau glisse dans le système d’attache fixé sur la toiture ou le parement, ce qui permet au panneau de se dilater et de se contracter plus librement lors des changements de température. Le Dutch Seam et le Monarch sont offerts en acier et en aluminium et leur traitement de surface à base de PVDF (Kynar 500) offre la meilleure durabilité sur le marché. Le Dutch Seam et le Monach peuvent être installés autant sur les toitures que les murs extérieurs et ils sont disponibles en 40 couleurs.

Pourquoi l'application de peinture en boucle fermée respecte davantage l'environnement

Tuiles 3R utilise du métal peint dont l’impact environnemental est réduit

Un avantage peu connu du procédé de revêtement en continu est sa capacité à appliquer des revêtements sur le métal sans pratiquement aucun impact nocif sur l’environnement, en faisant pratiquement disparaître les COV. Avec l’application de peinture en continu sur rouleau d’acier et d’aluminium, les peintures et revêtements à base de solvants peuvent être appliqués avec de minuscules émissions de COV (composés organiques volatils). Le revêtement en continu est un processus en « boucle fermée » très efficace, ce qui signifie que des solvants et des gaz nocifs sont consommés lors du processus de combustion et que les sous-produits sont incinérés ou oxydés avant d’être rejetés dans l’environnement. En effet, les fours de durcissement de revêtement en continu brûlent les COV nocifs, les utilisant comme combustible, économisant de l’énergie et éliminant les polluants. L’application sur rouleau en boucle fermée atteint un taux d’efficacité de capture et de destruction d’au moins 98 %, éliminant les polluants toxiques qui seraient autrement rejetés dans l’air.

Alors que les revêtements à base d’eau et les applications en poudre sont également utilisés, leur popularité pour les lignes de revêtement est limitée. Mais les fabricants peuvent être assurés que leurs finitions à base de solvant peuvent être appliquées d’une manière beaucoup plus écologique. L’industrie du revêtement en continu est soumise aux normes EPA les plus élevées et respecte et dépasse ces normes même si elles deviennent plus strictes chaque année. Le revêtement en continu est de loin le procédé le plus respectueux de l’environnement pour appliquer des composés organiques sur du métal. Les produits finis sont également écologiques : le métal prélaqué est entièrement recyclable et les produits prélaqués sont souvent fabriqués à partir de contenu recyclé.

Pour plus d’informations sur les avantages environnementaux du métal prélaqué, visitez la National Coil Coating Association à l’adresse www.coilcoatinginstitute.org et consultez le didacticiel en ligne intitulé Energy and Environmental Benefits of Prepaint.

Source: National Coil Coating Association

Tuiles et panneaux de métal pour toit

Est-ce qu'un toit en acier attire vraiment la foudre ?

À toutes fins et intentions, rien « n’attire » la foudre. La foudre se déploie sur une trop grande échelle pour être influencée par de petits objets au sol, y compris les toits en acier. L’emplacement de l’orage dans le ciel est le seul élément qui détermine où la foudre frappera le sol. Un éclair qui mesure plusieurs kilomètres de long, généré par un nuage qui se situe à plus de 10 à 16 kilomètres de haut, ne sera pas influencé par un objet de la taille de votre maison.

Le traceur par bonds descendant d’un éclair ne « décide où frapper » que lorsqu’il est très près du sol. Lorsqu’un canal de foudre nuage-sol se forme, l’éclair frappera le sol à l’endroit où les charges d’opposition sont les plus grandes, dans la région électriquement active située directement sous l’orage. Si vous vous trouvez à cet endroit précis, vous serez frappé, même s’il n’y a pas de métal à l’intérieur d’un rayon de plusieurs kilomètres! Inversement, si vous vous tenez à plus de 150 mètres de cet emplacement, vous pourriez brandir votre bâton de golf ou votre parapluie dans les airs sans jamais dérouter la foudre, ne serait-ce que légèrement, de l’endroit où elle va frapper.

L’acier est un conducteur d’électricité, mais les toits en acier n’attirent pas la foudre ni n’augmentent la probabilité d’un foudroiement.

Source: Institut canadien de la tôle d’acier pour le bâtiment (ICTAB). Octobre 2015.

Est-ce qu'un toit en métal est bruyant ?

Un toit en métal est-il bruyant? C’est l’une des questions les plus fréquemment posées au sujet des toitures métalliques.

La théorie selon laquelle un toit en métal est «bruyant» découle du souvenir d’une grange ou d’un auvent de terrasse, où il n’y a rien entre un individu et le toit, à l’exception de l’air.

Le bruit de la pluie sur un toit n’est pas nécessairement classé comme « bruit ». Le dictionnaire Webster définit le bruit comme étant un son ou un son fort, déplaisant ou indésirable. Le son ou la pression acoustique est mesuré en unités appelées décibels (dB). Le son le plus faible que l’oreille humaine peut détecter est mesuré à 0 dB, tandis que le son le plus fort est enregistré à plus de 175 dB. Les normes existantes indiquent que les niveaux sonores ne doivent pas dépasser 70 dB si une conversation générale est souhaitée; tandis que l’exposition fréquente à des niveaux supérieurs à 85 dB nuira à l’audition d’un individu.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un document technique sur les concepts acoustiques, il convient de noter que l’oreille humaine ne distingue pas les variations du son tant que le niveau de pression acoustique n’a pas été augmenté de 8 dB. Le groupe acoustique de l’Université de Luleå, en Suède, a mené une étude visant à déterminer la quantité de son émis lorsque la pluie tombe sur divers matériaux de toiture. L’étude a conclu que le métal n’enregistrait pas un niveau sonore significativement supérieur à celui du bardeau. En fait, la différence de son entre le bardeau et le métal n’était que de 6 dB.

La variation de la pression acoustique, en ce qui concerne la pluie sur un toit en métal, dépend de divers facteurs. Le facteur le plus important concerne le mode de construction. Un toit en métal installé sur une ossature ouverte produira un son plus fort que les panneaux installés sur une terrasse de toit solide. Le toit-terrasse absorbe ou étouffe littéralement le son. À quelques exceptions près, la plupart des produits de toiture en métal sur le marché sont actuellement installés avec un matériau de sous-couche absorbant les sons.

Sound Emission of Metal Roofing

Quels sont les inconvénients du bardeau d'asphalte en comparaison du métal ?

Les toitures en métal recouvraient la plupart des maisons avant la Seconde Guerre mondiale. Nos plus belles résidences ancestrales et nos églises patrimoniales en sont recouvertes. Pendant la guerre, le métal fut réquisitionné. Le bardeau d’asphalte, plus économique, s’imposa dans les décennies suivantes. Sa durée de vie est cependant beaucoup plus courte, ce qui en fait un produit d’installation temporaire et plus polluant.

Les bardeaux ne sont pas ou peu recyclés. Sensibles aux rayons UV, ils émettent des solvants dans l’air, en particulier sous l’exposition au soleil. Le plus souvent noirs, ils contribuent aux îlots de chaleur, c’est à dire à l’augmentation des températures en zone urbaine.

À l’inverse, l’acier est un matériau recyclable en fin de vie, laquelle sera très longue.

Avez-vous autre chose à demander ?
PARLEZ À L’UN DE NOS CONSEILLERS

Tuiles 3R 2022 ©